Aides financières pour partir en vacances

Pour financer le surcoût des vacances lié au handicap, il existe des aides financières à demander au plus tôt.

Les types de frais pris en charge

Les frais pris en compte sont ceux liés à tout surcoût dû au handicap. Pensez bien aux frais suivants :

  • L’accompagnement par personne supplémentaire ou personnelle ;
  • Le surcoût du transport, par exemple si votre enfant ne peut pas prendre le transport proposé de manière standard par une colonie de vacances ;
  • L’achat ou la location de matériel spécialisé pendant les vacances (handiski, joëlette…).

Certaines aides financières peuvent être anticipées. Aussi, il est fortement conseillé de préparer vos vacances plusieurs mois à l’avance pour avoir le temps de faire les demandes et de définir votre budget.

Les organismes à solliciter pour financer ses vacances

La Maison départementale des personnes handicapées, dite MDPH, peut inclure les frais en lien avec le handicap de votre enfant, dans une demande de complément d’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé ou dans une demande de Prestation de compensation du Handicap dite PCH.

En savoir plus sur la Maison Départementales des Personnes Handicapées

En savoir plus sur l’allocation d’Education de l’Enfant Handicapé

  • La Caisse d’Allocations Familiales et la Mutualité Sociale Agricole accordent des bons vacances aux familles allocataires en fonction du type de séjour, de la durée et des revenus de la famille.

En savoir plus sur les bons vacances de la Caisse d’Allocations Familiales

En savoir plus sur la Mutualité Sociale Agricole

  • La commune du lieu d’habitation ou le Centre Communal d’Action Sociale proposent différentes aides selon les communes.
  • Le Conseil départemental ou régional.
  • L’Agence Nationale des Chèques Vacances, dite ANCV, gère les chèques vacances remis par les employeurs. Elle attribue aussi les Aides aux Projets Vacances. Ce sont des aides financières individuelles, versées sous forme de Chèques-Vacances. Vous ne pouvez bénéficier que d’une seule aide ANCV pour un même projet. Pour demander une aide, il faut contacter les organismes partenaires de l’ANCV. A titre d’exemple, vous pouvez consulter Jeunesse au Plein Air ou consulter l’Association des Paralysés de France.

En savoir plus sur les chèques vacances

En savoir plus sur les Aides aux Projets Vacances

Consulter la liste des organismes partenaires de l’ANCV

  • Les organismes partenaires de l’ANCV pour l’attribution des Bourses solidarité vacances.

En savoir plus sur les Bourses solidarité vacances

  • Le comité d’entreprise.
  • Votre mutuelle peut vous attribuer des aides par le biais du fond solidarité ou du fond d’action sociale.
  • La Caisse Primaire d’Assurance Maladie peut attribuer des aides financières individuelles, selon le budget d’action sanitaire et sociale.

En savoir plus sur les aides financières individuelles de la CPAM

  • Certaines associations ou fondations comme le Secours populaire, le Secours catholique ou la Fondation de France allouent également des aides. C’est le cas par exemple de la Fondation Orange qui aide les personnes avec autisme.

En savoir plus sur la Fondation Orange

  • Créée en 1992 pour développer l’accès aux loisirs et vacances des enfants et adolescents handicapés, la fédération Loisirs Pluriel a lancé “un service d’appui technique aux accueils de loisirs confrontés à la réalité ou au projet d’accueil d’enfants en situation de handicap au sein de leurs activités”, appelé Handi’Conseil.

En savoir plus sur Handi’conseil

L’aide aux vacances familiales de la CAF

Le dispositif d’Aide aux Vacances Familiales (AVF) est une aide financière proposée par la CAF. Celle-ci permet de prendre en charge une partie des frais lors de votre départ en vacances dans des établissement comme ceux de notre association Anaé, validés par l’Etat et labellisés VACAF.

Calculés sur la base de votre quotient familial, de votre situation familiale et basés sur des critères établis par votre CAF régionale (trouvez votre CAF), vos droits vous permettent de bénéficier d’une prise en charge allant jusqu’à 1500 euros. Il faut également savoir que ce montant bénéficie du tiers-payant : la somme est versée directement à l’établissement d’accueil et il ne vous reste qu’à payer la différence.

Notez également qu’il existe d’autres aides au départ en vacances: l’AVE par exemple, est une aide pour les enfants de 3 à 17 ans souhaitant participer à une colonie de vacances. Pour les familles aux petits revenus, la CAF propose d’autres aides comme la prime de déménagement, la prime de rentrée ou encore les allocations logement (APL). 

Retrouvez dans cet article exhaustif l’ensemble des informations sur l’aide VACAF.

Autres liens utiles pour financer ses vacances

  • Hizy, la plateforme pour les personnes à besoin particulier, est à l’initiative de Handicap International.
    Consulter le site de Hizy

Note : les informations contenues sur cette page proviennent du site Internet www.enfant-different.org que nous remercions.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Anaé !

Nous vous enverrons les dernières informations de l'association et les offres promotionnelles des séjours à venir.

Merci, votre abonnement a bien été pris en compte !